Lundi 10 janvier 2011 1 10 /01 /Jan /2011 22:30

boites_versions_2310.jpg

 

 

 

Editeur: Hurrican
Date de sortie: Janvier 2011
Auteurs: Ludovic Maublanc & Bruno Cathala
Illustrateur: Sandra Tagliabue
Nombre de joueurs: 3 à 7
Durée: 15-30 minutes
Age: à partir de 8 ans 

 

 

Posez vos questions sur le forum dédié

Un bruit sourd... Une odeur nauséabonde... Et une question: "C'est qui qui a pété ??"

Tout le monde se regarde un peu gêné, et pour cause.. Chacun a de bonnes raisons de se penser coupable. Alors comment détourner les soupçons sur ses voisins !

 

PRRRT, c'est en fait l'édition en vraie boite pour les vraies boutiques de CéKiKaPéTé, un petit jeu de Ludovic Maublanc publié en encart dans la revue "jeux sur un Plateau" il y a quelques années.

 

Pour l'occasion, j'ai rejoint Ludo pour retravailler ensemble en profondeur les mécanismes de bluff et la rejouabilité, tout en conservant le côté potache et décalé. Le tout est aujourd'hui publié par Hurrican dans une boite du même format que la grosse boîte de MOW... et qui fait "PRRRRRRRRRRRT" à chaque fois quelle est ouverte... et oui, PRRRT est donc le premier et seul jeu avec une boîte à prouts !!!

 

Oui, mais m'sieur, comment ça marche ?

Et là, j'ai envie de dire: "mais ça marche très bien !!!"

 

Au début de chaque manche, on commence par retourner face visible une carte "lieu" qui indique, je vous le donne en mille....le lieu du méfait !!!... Genre.. mais qui donc a pété dans l'ascenseur !!! (un grand classique qui rappellera des souvenirs à chacun)

RECTO-A43.jpg

 

Ensuite, on retourne face visible au centre de la table un certains nombre de cartes personnages incommodés par l'odeur. (Le nombre de ces personnages est indiqué sur la carte lieu). Le chiffre présent sur ces cartes indique le niveau de honte que le coupable recevra s'il est identifié... (On notera que se faire chopper par une Mamie donne 10 points de honte.. ça craint les mamies...)

 

RECTO-A47.jpgRECTO-B19.jpgRECTO-B7.jpg

 

Enfin, on distribue faces cachées à chaque joueur 5 cartes d'Odeurs. Ces cartes ont une valeur allant de 0 (déodorant, ça sent bon) jusqu'à 7 (vraiment ça sent la porcherie). Dans le paquet de cartes odeurs, il y a un seul 7, deux 6, trois 5, etc etc jusqu'à huit 0. 

Chaque joueur prend connaissance de ses cartes. Et c'est le joueur qui a le plus fort total qui est le véritable coupable. La partie de cache cache va maintenant pouvoir commencer...

 

RECTO-A29.jpgRECTO-A11.jpgRECTO-A.jpg

 

Le premier joueur va interroger son voisin en le regardant droit dans les yeux: "dis donc, ça serait pas toi qui te serait oublié, là, des fois ???"

Ce joueur a alors deux possibilités:

 

>> Soit il décide d'avouer. La manche prend alors immédiatement fin, le joueur prend toutes les cartes de honte qui étaient au centre de la table, et les place devant lui faces cachées. Une nouvelle manche commence.

 

>> Mais plus probablement, il va décider de nier effrontément l'évidence en disant. "oh Non, ce n'est pas moi".. Mais du coup, le joueur lui ayant posé la question fatidique va lui piocher une carte dans sa main, pour la révéler à l'ensemble des participants. Ainsi, on chacun connaît une partie de l'Odeur émise par l'individu en train de nier...

 

Puis ce joueur pose la question a son voisin et ainsi de suite...

 

Si personne ne s'est accusé à la fin d'un premier tour, on ajoute une nouvelle carte personnage au centr ede la table (plus le temps passe, plus le nombre de personnes incommodées augmente, et plus la honte sera grande pour le coupable)..

 

On fait ainsi un second tour de table, puis un troisième.

 

Si personne ne s'est accusé à la fin du 3ème tour, on connaît donc 3 des cartes Odeurs de chaque joueur, les deux dernières restant secrètes. Dans ce cas, on va passer à la phase d'accusation. Simultanément, les joueurs vont devoir, soit s'abstenir de voter (si par exemple, ils pensent être le coupable), soit pointer du doigt le joueur qu'ils pensent être à l'origine de ce méfait.

 

On vérifie alors les totaux de chacun, et celui qui a le total Odeur le plus élevé ramasse toutes les cartes Honte au centre de la table, PLUS une carte pour chaque doigt pointé sur lui.... ET oui, parfois on regrette amèrement de ne pas s'être accusé plus tôt dans la partie... A noter également que tous ceux ayant accusé quelqu'un à tort reçoivent également une carte de honte prélevée dans la pioche correspondante (accuser quelqu'un à tort, c'est un peu la honte, non ??).

 

Pour être complet, notons que les cartes Odeur de plus forte valeur offre aussi un petit effet spécial qui se déclenche si votre adversaire révèle la carte lorsqu'il pioche dans votre main. Par exemple, révéler le 7 vous fait défausser toutes les autres cartes Odeur de votre main (cool..) ou bien révéler un 6 vous amène à échanger jusqu'à 3 cartes de votre main avec un adversaire, etc etc.. ce qui fait qu'avec une main de départ pourrie, on peut aussi s'en sortir. Le problème étant comme toujours de savoir jusqu'où ne pas aller trop loin.

 

Bref, vous l'aurez compris, au delà du côté potache et décalé et du gag de la boite à prout, PRRRT est un vrai petit jeu de bluff que j'adore,  réunissant jusqu'à 7 joueurs (et plus on est nombreux, plus on rit)

 

Terminons en signalant que le jeu a été illustré avec talent par Sandra Tagliabue, qui avait déjà illustré MOW, et qui a su éviter tout côté graveleux sur ce thème osé...

jeuetale.jpg

Par Bruno Cathala - Publié dans : Jeux publiés: 2011
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés